Au tour du feu invisible….

« Au tour du feu invisible » Ce jour là, Il faisait froid, Un froid glacial, Un froid à mourir, Le soldat ne sentait rien. Un cri silencieux au ralenti. Son arme lourde, un lourd engourdi. Une bouche crevassée et un goût trop sec. Le blanc de la terre jusqu’à l’horizon. Une douleur sans fin et sans raison. Partout déchets de corps, et du sang mélangé. Parmi ce ravage, En duo chantent une cornemuse et une voix, illuminées, par un feu invisible. Silhouettes d’homme s’approchent de la musique Comme des étincelles de feu dans une neige gelée, Cet instant unique…

La mer chante….

La mer chante ? Sans arrêt et la bande son qu’elle diffuse est capitale pour le marin. Lorsqu’il fait nuit, il n’a pas d’autre point de repère que sa chanson. Le son de chaque instrument compte, celui du vent, des vagues, leur sifflement déchirant contre la coque.       (Olivier De Kersauson)   La mer est un univers.Si on l’observe, elle prévient de tout. Un coup de vent a toujours un signe annonciateur. Il y a une lecture de l’océan et du monde maritime que des années d’observation donnent et développent. Un équateur en Pacifique n’a rien à voir…

L’éternelle histoire….

L’éternelle histoire Ils avaient dit bonsoir aux femmes En train de coucher les petits ; Et, sur le dos mouvant des lames, A la brune, ils étaient partis. Ils étaient partis, à mer haute, Pour conquérir le pain amer Qu’il faut gagner loin de la côte, Au péril de la haute mer. Dans la nuit, la nuit sans étoiles, Ils disparurent… A Dieu vat ! Le Guilvinec pleure cinq voiles, Et cinq autres Leskiagat. Pêle-mêle, mousses imberbes, Patrons chenus, fiers matelots Roulent, fauchés comme des herbes Par le vent, ce faucheur des flots. Oh ! la triste chanson d’automne, Et…

♪ La Quête ♪

♪ La Quête ♪ Rêver un impossible rêve Porter le chagrin des départs Brûler d’une possible fièvre Partir où personne ne part Aimer jusqu’à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D’atteindre l’inaccessible étoile Telle est ma quête, Suivre l’étoile Peu m’importent mes chances Peu m’importe le temps Ou ma désespérance Et puis lutter toujours Sans questions ni repos Se damner Pour l’or d’un mot d’amour Je ne sais si je serai ce héros Mais mon cœur serait tranquille Et les villes s’éclabousseraient de bleu Parce qu’un malheureux Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé…

PETITE POMME … « avaloù e breizh »

PETITE POMME La petite pomme s’ennuie De n’être pas encor cueillie. Les grosses pommes sont parties. Petite pomme est sans amie. Comme il fait froid dans cet automne, Les jours sont courts, il va pleuvoir. Comme on a peur au verger noir Quand on est seule et qu’on est pomme. Je n’en peux plus, viens me cueillir, Tu viens me cueillir, Isabelle. Ah! que c’est triste de vieillir Quand on est pomme et qu’on est belle! Prends-moi doucement dans ta main Laisse-moi me ratatiner Bien au chaud sur ta cheminée Et tu me mangeras demain. Géo Norge   Les pommes…

Mik Jégou « Empreinte”

Après de nombreuses années de danse et des études d’art graphique, Mik Jégou chorégraphie les couleurs. Jamais de croquis. Ses images sont toujours, à quelques rares exceptions le fruit de sa mémoire de danseur et de chorégraphe. Il se laisse aller à la spontanéité du geste qu’il soit précis ou imprécis en puisant dans son savoir du monde coloré des parures anciennes.  Peintre professionnel depuis 2004 , les jours s’égrènent à l’atelier où bien ailleurs, au grès des voyages et des rencontres. L’artiste s’inscrit, alors, dans une volonté profonde et personnelle de ne pas s’attacher au modèle photographique traditionnel (même…