Ombre et lumière..

20200721_110119

 

20200721_105336

 

20200721_155144

 

Après l’Homme

Après l’Homme, après l’Homme,
Qui dira aux fleurs comment elles se nomment ?
Après l’Homme, après l’Homme,
quand aura passé l’heure de vie du dernier Homme.

Qui dira aux fleurs
combien elles sont belles ?
N’y aura de cœur
à battre pour elles.

Après l’Homme, après l’Homme,
que sera encore le mot « merveilleux » ?
Après l’Homme, après l’Homme,
quand le dernier des hommes aura vidé les lieux.

Qui dira de la Terre
Qu’elle est sans pareille
et que dans l’Univers
elle est fleur de Soleil ?

Après l’Homme, après l’Homme…

Viens-t’en donc pour lors,
viens-t’en donc l’ami,
et chantons encore
le jour d’aujourd’hui.

Esther Granek, De la pensée aux mots, 1997

Je souhaiterais partager avec vous  ce si précieux et salvateur poème d’Esther Granek qui nous parle de la terre et nous fait réfléchir à l’importance de l’humain  dans ce bas monde. Mais nous lui devons le respect à notre terre. Préservons là pour les générations futures afin qu’elles chantent longtemps le jour d’aujourd’hui………

Photos: Eveline56

3e1ed147d4f7e4b6534fcfbc65d5ce01

 

 

23 commentaires

  1. J’aime la fin du poème. C’est en parlant de la beauté de la Terre qu’on peut contribuer à la sauver!
    Merci Eveline, c’est tellement agréable d’entamer la journée par une poésie et de superbes photos! Les couleurs et la lumière sont magnifiques! Où les as-tu prises? J’ai pensé à la forêt de Huelgoat un très court instant, mais il manquait les rochers. En tout cas, tu nous fais porter le regard vers le ciel, nous qui avons trop souvent le nez dans les godasses! Bisous, belle semaine, à bientôt 😘

    J'aime

  2. Après l’Homme, fini l’air pollué, plus d’océans et de rivières dégradés, plus de tonnes de poubelles dont on ne sait que faire… La liste est immense! On sait bien ‘salir’, mais pas nettoyer, protéger.
    Pourtant, je sais que beaucoup parmi les hommes se soucient des fleurs, des arbres, de notre merveilleuse Nature; mais nous ne sommes vraiment entendus!
    Ce poème dit bien tout le désespoir de la situation.
    Bon dimanche et bises.

    Aimé par 1 personne

Répondre à jodanelleleblog Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s