L’odeur de la mer, le sable sous les doigts.

« On ne peut pas être malheureuse lorsqu’on a ceci : L’odeur de la mer, le sable sous les doigts…l’air, le vent… » Irène Némirovsky

 

IMG_20200518_182933

IMG_20200518_095508

 

« Je contemple avec ravissement les douces graminées chatoyantes que le vent de Bretagne agite sans cesse.. Je suis tranquille, j’apprécie cette accalmie après tout le stress de ce moment incroyable que nous venons de vivre.. Respiration!  » Eveline

 

 

LA MER

J’ai besoin de la mer car elle est ma leçon :
je ne sais si elle m’enseigne la musique ou la conscience :
je ne sais si elle est vague seule ou être profond
ou seulement voix rauque ou bien encore conjecture
éblouissante de navires et de poissons.
Le fait est que même endormi
par tel ou tel art magnétique je circule
dans l’université des vagues.

I1 n’y a pas que ces coquillages broyés
comme si une planète tremblante
annonçait une lente mort,
non, avec le fragment je reconstruis le jour,
avec le jet de sel, la stalactite,
et avec une cuillerée de mer, la déesse infinie.

Ce qu’elle
m’a appris, je le conserve! C’est
l’air, le vent incessant, l’eau et le sable………

Pablo Neruda

 

Douce semaine.. bises.. Eveline56



Catégories :Mes Photos au jour le jour, Mon oeil poétique

Tags:,

39 réponses

  1. C’est vrai que c’est un bonheur de vivre près de la mer !
    Merci Evelyne pour ces jolies photos de Bretagne et ce doux poème !
    Des bisous et belle soirée 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. J’adore ! Et je pense que cela ne t’étonnera pas. Des bisous et une belle soirée à toi, Eveline.
    Et merci pour ces beaux partages, poésie et photos sur la mer ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Merci Eveline pour ces jolis mots, quelle chance de pouvoir profiter de l’ocean et de ces paysages bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Une respiration, comme une méditation qui rend les choses belles. Merci Eveline et bonne semaine

    Aimé par 1 personne

  5. La mer, le vent iodé… C’est la vie!
    Les promenades le long des plages, c’est vivifiant et plus encore! ça laisse l’imagination vagabonder!
    Profite bien de tes balades (je sais que tu le fais).
    Belle semaine. Bises.

    Aimé par 1 personne

  6. Je reste loin de la mer, mais tu m’apportes son odeur et sa lumière.
    Merci, Eveline!

    J'aime

  7. Merci Eveline pour ces beaux partages, cette invitation à la contemplation, à la pause et comme tu dis pour respirer et se fondre dans le bleu du ciel et cette nature que tu affectionnes. Tu rends bien hommage à ta région 🙂
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

  8. Merci pour cette belle promenade lumineuse sur une plage comme je les aime: avec des rochers que les vagues viennent caresser. Ma Moitié a eu un soupir de nostalgie en regardant la photo.
    La mer est une thérapie, Irène Némirovsky et Pablo Neruda l’ont compris avant nous! Merci pour ce partage, Eveline 😊

    Aimé par 1 personne

  9. De jolis clichés, qu’elle est belle cette Bretagne si chère à ton coeur, joli poème également, je ne connaissais pas…

    Un bel été plus tranquille que ce printemps….. Enfin espérons, et restons prudents.

    Bon après-midi.

    Bises

    Aimé par 1 personne

  10. Pour moi c’est un élément vital qui me ressource, qui me console quand j’ai un peu de mou, qui m’inspire et qui me donne le calme. La serenité et la joie de vivre. 🏝💙🏖😍🥰🏄‍♀️🏊‍♂️🤽‍♀️🐟🦀🦋⛵🌈⛱ merci pour ce bel article magnifique. Bizh

    Aimé par 1 personne

  11. Quel bonheur les promenades sur la plage ! On en revient ressourcé. Merci de nous faire partager ces belles lettres de ce grand poète. Grosses bises

    Aimé par 1 personne

  12. Tes photos sont magnifiques et le texte de Pablo Neruda colle parfaitement à l’atmosphère de cette chronique. Bravo ! De gros bisous 🤗😊

    Aimé par 1 personne

  13. Je reviens justement de quelques jours de vacances à La Baule – un bonheur de profiter du beau temps et des petites baignades parmi les vagues ! Ton billet prolonge le plaisir de ces belles vacances – merci Eveline 🙂

    Aimé par 1 personne

  14. Merci pour cette promenade en bord de mer, et pour ces doudous, c’est ainsi que nous appelions ces petites graminées lorsque nous étions enfants. Nous restons à la campagne, elle est si belle aussi, toute verdoyante et fleurie ! Nous ne voyageons pas encore aussi loin, prudence … peut-être en septembre … bisous Evelyne

    J'aime

Répondre à Solène Vosse Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :