Les cris de la mélancolie..

Plénitude

Faire le vide en soi –
Puis laisser le bien-être
Envahir notre esprit.

Plus d’envie d’ailleurs,
Plus de passé ou futur,
– Ici et maintenant !

Profiter de l’instant
Pendant des heures
Le temps du bonheur.

Stéphen Moysan

Screenshot_2020-03-22 [François Dilasser] - Peintre - Œuvre galerie- œuvre - 1947 - 1970 - CLOWN 1948 (vers)

François Dilasser « clown » ( vers 1948)


D’après le sage

D’après le Sage,
Ainsi évolue le jeu de la vie :
Les enfants jouent à cache-cache,
Les adultes se cachent en eux même !
– Essayons de nous trouver.

Quand tout est à vendre
Qui pense à s’acheter une conscience ?
À faire don de soi, il y a tant à gagner !
Un vrai trésor ne perd pas de sa valeur,
S’il est partagé.

Stéphen Moysan
Les cris de la mélancolie

Screenshot_2020-03-22 [François Dilasser] - Peintre - Œuvre galerie- œuvre - 1995 - 1999 - ARBRE 1998 Arbres

   François Dilasser « Arbre » (1998)


Un souhait exaucé

Le verrai-je se réaliser
Mon vœu d’amour et de paix
Plus que tout je l’espère.

Prière en pleine nature –
Une envolée d’hirondelles
Brise le silence du ciel.

Pour certains : un signe,
Un bref instant de grâce,
Pour d’autres : le hasard.

Stéphen Moysan

 


Screenshot_2020-03-22 [François Dilasser] - Peintre - Œuvre galerie- œuvre - 1995 - 1999 - MAIN 1997 Mains

François Dilasser    » Main » (1997)


https://www.eternels-eclairs.fr/stephen-moysan.php


http://www.francoisdilasser.fr/


« La pandémie de coronavirus continue de se propager en France Je me sens démunie et triste. J’ai bien compris que nous devons rester confinés chez nous pour tenter de ralentir la courbe de progression du coronavirus et éviter la saturation totale des hôpitaux.  Cela je peux le faire, être patiente et solidaire. C’est la moindre des choses. Soyons raisonnables.. Je remercie du fond du cœur tous ceux qui sont là pour nous, pensons très fort à eux…. « 

Prenez soin de vous, bises bretonnes 😷🌟

34 commentaires

  1. En lisant ces poème, en regardant cette main aux doigts de couleur, je pense à cette chanson de Greame Allwright : le jour de clarté ; qu’les hommes soient jaunes ou blancs ou noirs, ils ont la même destinée … ces paroles sont tellement réelles encore aujourd’hui, nous sommes tous dans le même panier … écoutons les médecins, les ministres : restons confinés, comme tu le dis si bien Evelyne, ça je peux le faire ! Prenons le temps de méditer et de prier, élargissons nos cœurs à toute la création, à toute l’humanité … gros bisous Evelyne

    J'aime

  2. C’est bien agréable de lire les mots de ces poésies qui invite à une sorte de méditation, une analyse de soi, mais si joliment exprimé! Merci Eveline.
    Je reste confinée, bien sur, Je sors dans ma petite forêt devant chez moi pour faire gambader mes chiens (le + jeune est une sorte de pile électrique loin de se satisfaire du jardin). Je m’occupe de mon papa qui a 93 ans…
    Hier, je suis allée faire des courses. Quelle situation! Ce que j’ai vu est marqué dans ma mémoire pour toujours.
    Une chose m’a choquée: Il y avait dans le supermarché des personnes de 80 ans et plus qui faisaient leurs courses, hagardes, sans masque (je m’en suis fabriqué un en tissu molletonné avec des compresses non tissées qui servent de filtres; je saurai dans les prochains jours s’il a été efficace). J’ai proposé mon aide, mais curieusement, ces gens ont exprimé de la méfiance. Je me suis sentie si désolée, si inutile…
    Que cette situation est triste. J’espère qu’elle va s’arrêter rapidement. J’écris ça en me disant que ‘rapidement est un mot bien relatif.
    Je me joins à vous toutes et tous pour remercier le personnel soignant et aussi toutes les personnes qui travaillent pour assurer notre vie quotidienne.
    Belle journée à toi et bises.

    Aimé par 1 personne

    • Je te lis Colette, je suis atterrée tout comme toi de cette méfiance qui me met mal à l’aise. Je ne comprends pas les caddies surchargés quand nous savons que nous devons partager. Je souffre de voir le personnel médical si épuisé et de savoir que sur la plage à coté de chez moi, des « vacanciers » viennent se promener sans masque. Je ne suis pas allée à la plage depuis le confinement. C’est notre éducation, le respect pour tous les gens qui travaillent, surtout ne pas les déranger en ces moments si durs.
      Je pense à toi, à ta fille et au petit bébé qui arrive…. bises
      MERCI Colette

      J'aime

  3. Merci, Éveline, pour ces poésies si bien choisies, qui incitent à la prière ou à la méditation…
    Continuons à prendre soin des autres en respectant les consignes de confinement. En plein printemps ensoleillé, c’est forcément frustrant, mais nous devons le faire par civisme. Le quotidien est déjà bien assez difficile pour nos soignants sans en rajouter!
    Bisous, à bientôt, prenez soin de vous!

    Aimé par 2 personnes

    • Merci Joëlle🙏
      Ton message est beau et juste. Nous pensons comme toi aux soignants et à tous ceux qui continuent à travailler. MERCI à eux🙏
      Je viens de voir une vidéo toute récente de Jean Jacques Goldman où il remercie toutes les personnes qui travaillent encore. Très émouvant 😢.. Prenez soin de vous, à très bientôt pour des nouvelles,
      Bisous 😚

      Aimé par 1 personne

  4. La poésie est là, nous tend la main. Et en ce moment, je ne lis plus que cela en écoutant de préférence de la musique classique….
    Aussi quand on peut ouvrir en grand la fenêtre pour laisser entrer le soleil, ça va tout de suite mieux.
    Oui, des pensées pour celles et ceux qui sont en premières lignes au péril de leur vie.
    Rester chez nous, c’est tout ce qui nous est demandé. Et c’est tellement compréhensif, pour éviter un propagation qui deviendrait vite incontrôlable, les hôpitaux sont pour beaucoup déjà saturés.
    Gros bisous, prends bien soin de temps. A bientôt. 😘❤🌹

    Aimé par 1 personne

  5. De jolis poèmes qui prennent tant de sens en cette période de crise sanitaire que nous vivons en France et dans le monde entier !

    Pensons aux héros qui bravent chaque jour, un combat de tout instant, quel courage et quel dignité !
    Sauvons des vies, restons chez nous !
    Prends bien soin de toi Evelyne !
    Je t’envoie une envolée de bisous du Nord 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Difficile et irréelle, cette période oblige pour soi et pour les autres à être séparé de ceux qu’on aime, de notre environnement qui nous soutient. Elle crée inquiétude et peut-être angoisse. Donnons nous un futur … Que ferons nous après lorsque nous pourrons de nouveau vivre normalement ? Se serrer dans les bras. Marcher sur le sable. …
    Je t’envoie ces quelques fleurs pour aider au passage de cette mélancolie et retrouver force et sérénité pour l’avenir 😘💐🌼🥀🌻🌹🌷

    Aimé par 1 personne

  7. Merci pour ces jolis mots. En cette période difficile, il est important de respecter les consignes, pour soi et pour les autres. Nous profitons donc du jardin et de bons moments passés ensemble à la maison. Tout cela nous ramène à l’essentiel… Prends bien soin de toi ! Bises.

    Aimé par 2 personnes

  8. De jolis mots que tu nous partages et qui font un grand bien surtout en cette période de crise sanitaire, de confinement…
    Pour ma part, c’est peut-être très dur de rester confiné mais c’est nécessaire pour préserver notre humanité et faire que ce virus ne se propage pas davantage…
    C’est le pire que nous vivons mais il faut rester solidaires….
    Il y a déjà tant de morts….
    Merci encore chère Éveline 💖💖💖. Je te fais de gros bisous. Prends bien soin de toi, surtout….

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s