Michel Thersiquel : tranches de vie en Bretagne !

 

1-thersiquel_2016-z.jpg

4-thersiporspironramendage

product_full_17543.jpeg

az
Expo2016.11.15
Expo2016.8BD

Michel Thersiquel photographe  (1944-2007)

Conservé à Douarnenez depuis 2012, le fonds d’atelier de Michel Thersiquel comprend près de 70 000 clichés. Cette première grande exposition depuis la disparition du photographe en 2007 met en lumière la diversité de son œuvre.
« Ce ne sont ni les paysages sublimes de la Bretagne, ni les portraits modelés dans la matière humaine qui tiennent la vedette. Non, et pourtant… les stars ce sont les gens ordinaires, les gens de peu, les obscurs, les sans-grades. Paysans ramassant les pommes de terre à genoux dans leur champ, ligneurs brandissant le bar remonté de haute lutte, patronne de bistrot faisant le lien social devant un calendrier des Postes. Cette Bretagne au travail, dans les petits métiers que Thersiquel mettait « en gloire » comme personne d’autre. L’envers d’un décor de cartes postales pour touristes pressés. à l’époque du « touch’nd go », où on picore de-ci de-là à la superficie des choses, Thersiquel savait arrêter le temps. Le temps qu’il faut pour établir des relations de confiance. Pas d’instantanés volés, mais des tranches de vie reconstruites avec la compréhension complice d’un frère, Michel. »

Cf. Texte http://www.port-musee.org/?event=a-hauteur-dhomme-michel-thersiquel

Une exposition coproduite par la Ville de Quimperlé et le Port-musée de Douarnenez.  Association des Amis de Michel Thersiquel

expo2016.6.4.jpgP1D2993112G
dcdf3e780ac3c2f79658570cf7e010fe.jpg
Thersi.2016.5.50-729x600.jpg

« Cette semaine, je partage avec vous les photos emplies d’humanité de Thersiquel. Son exposition m’a rappelé des souvenirs, des moments d’enfance, des réminiscences de ce que me racontait mes grands-parents, mes parents lors des repas de famille. Telle était la Bretagne du temps passé, dure comme le granit, magnifiquement et douloureusement saisi par Michel Thersiquel. » 

Eveline56

une-thersiquel_2016-z.jpg

 

25 commentaires

  1. Je crois que tout est dit dans les commentaires précédents. Oui, un pays c’est d’abord et avant tout des personnes. Difficile, quand on est simple touriste, de tisser des liens pour l’apprécier à sa juste valeur…
    Gros, gros bisous d’une amoureuse de la Bretagne 😘. Merci, Eveline, kenavo!

    Aimé par 1 personne

  2. Sublimes photos! Je ne connaissais pas ! Merci de ce partage! Une belle ouverture au monde et aux autres se lit dans ses clichés ! Certes un monde révolu, celui du passé, mais qu’il faut avoir en tête pour comprendre le présent et s’engager dans l’avenir ! On a tous, en tout cas, moi j’ai, une partie de mes origines qui se situent en Bretagne … Alors, mon cœur est un peu du côté de ce grand large que j’aime retrouver. Belle semaine !

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou ma chère Éveline 💕. Ce sont de très belles photos en noir et blanc… Je ressens la force, le partage et l’amour dans toutes ces photographies…
    Merci à toi de nous avoir offert ces tranches de vie de ta Belle Bretagne 💕🌹🌹. Je te fais de gros bisous 😀💋

    Aimé par 1 personne

  4. Sublime partage Evelyne ! J’aime ces vieilles photos en noir et blanc, ces vieux métiers, cette mémoire, la connaissance, la re-connaissance, « l’apprendre à connaître l’autre » … c’est une richesse, un trésor pour notre époque : apprendre à regarder l’autre, un arrêt sur image , un arrêt sur photo, un arrêt sur regard … l’oeil du photographe et l’oeil du modèle avec ou sans objectif … apprendre à voir, à apercevoir, à percevoir … il faut beaucoup aimer notre humanité, nos frères humains … il faut beaucoup observer, beaucoup aimer, pour percevoir au travers d’un objectif, une telle justesse de l’instant présent … un bel hommage à Michel Thersiquel !!! Gros bisous Evelyne et merci encore pour ce rappel

    Aimé par 1 personne

  5. Son regard était de toute beauté comme son visage… Un bel homme à mes yeux qui me donne envie de me remettre à la photo…

    Merci Eveline. Merci infiniment. Impatiente de commencer l’aventure de mon deuxième blog (consacré à ma vie en Bretagne).

    Je t’embrasse.

    J'aime

  6. Je ne connais pas du tout la Bretagne, et encore moins ce photographe qui me paraît bien talentueux.

    Des tranches de vie, un passé pas si lointain, la rudesse de la vie…. merci Eveline de cet émouvant partage…
    Bonne semaine….. Bises.

    J'aime

  7. Tu rends un superbe hommage à Michel Thersiquel, artiste photographe!
    Ses photos sont des instants, mais des instants de vie. On sent le labeur, la joie, la difficulté, l’effort… Dans un décor exceptionnel, la Bretagne!
    Certains témoignent de leur époques avec des mots, d’autres peignent et d’autres ‘captent’ des photos.
    C’est bien de voir le passé, ainsi, on sait d’où on vient.
    Belle semaine, chère Eveline, sensible et amoureuse de la Bretagne.

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s