Écrite et composée par Michel Berger en 1987, « Évidemmen »t est un hommage à Daniel Balavoine, mort un an plus tôt dans un accident d’hélicoptère au Mali. Le chanteur était un ami proche du couple. Cette chanson a reçu de nombreuses récompenses et reste l’un des plus grands tubes de France Gall aujourd’hui.

mort-france-gall-retour-sur-relation-avec-michel-berger-qui-pas-aimee-jusqu-bout_exact540x405_l

Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout
Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu’on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout
Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant
Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Et ces batailles dont on se fout
C’est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n’change rien, non, qui change tout
Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant
Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour des bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant
Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour des bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Non
Pas comme avant….      Michel Berger

r4ttEG2wqzhRuw9PdVoWHLNbmwU@330x485

fleurscheveux.jpg

 

19156610-23148778.jpgFrance-et-MIchel-pres-de-20-ans-d-amour_width10247488057_6189b222-f403-11e7-bf17-370a22f2b190-1_1000x625

Hommage à France Gall !!!!

C’est avec énormément d’émotion que J’ai appris le décès de France Gall … décédée le 7 janvier à 70 ans.

J’aimais beaucoup cette femme pour son grand talent, sa persévérance et sa discrétion. Elle a dû affronter, seule , des drames intimes terribles et quand elle en parlait, c’était avec douceur. »  Le 2 août 1992, deux mois après la sortie de leur album « Double jeu », Michel Berger, son mari, meurt à 44 ans d’un infarctus. Un cancer du sein frappe France Gall l’année suivante. Elle continue encore la scène mais se retire sur l’île de N’Gor, au Sénégal, après la mort de leur fille Pauline de mucoviscidose en 1997.  Pour  sa fille Pauline : » Je ne me suis pas consolée de la même manière du départ de Michel et de celui de Pauline, confiait la chanteuse il y a quelques années. Pour Michel,  chanter m’a aidée, je me suis noyée dans la musique, le public…. Pauline, non, ça m’a donné envie de me taire. »  Sa carrière entre parenthèses, France Gall écoute enfin sa nature : « En choisissant l’ombre, disait-elle, j’écoute ma nature profonde. Même si j’étais portée par l’amour du public, par mon métier, je me suis fait violence pour être dans la lumière. (…) J’ai retrouvé une liberté. Je fuis les contraintes….

Quelques chansons de France Gall :

« Tout pour la musique », « Résiste », « Il jouait du piano debout », « Diego libre dans sa tête », « Cézanne peint », « Babacar »,  » ce soir je ne dors pas », « si maman si  » ,  » plus haut » etc…

L-emouvante-confession-de-France-Gall-Ma-fille-disparue-plus-rien-n-avait-de-sens_width1024

 

SC__DSC0674r_inside_right_content_pm_v8
Mais moi
Tu vois
J’ai toi
Tu es ma lumière du jour
Tu es mon ultime recours
Et je t’appelle au secours
Perdu dans la nuit qui m’entoure
Mais comment vivre, dans un trou noir
Moi j’ai besoin d’y voir
Tu es ma lumière du jour
Tu es mon ultime amour
Si je t’appelle, tu accours
Tu es mon premier secours
Ma lumière du jour
 jour
Et moi
Tu vois
J’ai toi
Tu es ma lumière du jour
Tu es mon ultime recours
Et si le poids se fait trop lourd
J’appelle ton nom à mon secours
Lumière du jour
Lumière du jour
Lumière du jour ….

En 1983, après dix ans de vie commune, Michel Berger dédie à France Gall « Lumière du jour » , une véri­table ode à son épouse ….. ( Michel Berger)