promenade au bord de l'etang.... Lannenec....Dans les saisons en marche

Nous mûrissons des légendes

Nous enfonçant dans les sentiers

qui ouvrent la forêt 

Nous devenons mémoire d’arbres

et nos rêves comme des oiseaux

battent des ailes au dessus des fougères.

Joseph-Paul Schneider (Sous le chiffre impassible du soleil) 1988.

Meilleurs vœux pour l’année 2018 ! Je vous souhaite bonheur et santé et de précieuses étincelles dans la vie. Bises bretonnes 🙂

Eveline.