1976-001-001-523

« Bretonne dans une barque, DENIS Maurice ,  1892

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu’il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu’on souffre pour aimer,
Qu’il ne se laisse pas à l’amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l’amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l’amour, sa mère sort de l’eau,
Mais l’eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l’eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j’eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

Pierre de Marbeuf   1628  « Recueil des vers de Pierre de Marbeuf».

 

1991-011-000-549
La Bretonne en noir. Henri Delavallée

 

 

adieu
       Adieu, Alfred GUILLOU , 1892

 

 

Edvard_Munch_-_Melancholy_1894
Mélancolie, Edward Munch, 1891

Eveline56

 

John William Waterhouse – Miranda The Tempest 1916….. ( image à la une)