Balade « Kerzhadenn »

Samedi 11 février 2017, balade en famille avec malzenn,

20170210_095453

20170210_095935.jpg20170210_095941.jpg

20170210_100058.jpg20170210_100315.jpg

20170210_100302.jpg

Évasion

Esther Granek

Et je serai face à la mer
qui viendra baigner les galets.
Caresses d’eau, de vent et d’air.
Et de lumière. D’immensité.
Et en moi sera le désert.
N’y entrera que ciel léger.

Et je serai face à la mer
qui viendra battre les rochers.
Giflant. Cinglant. Usant la pierre.
Frappant. S’infiltrant. Déchaînée.
Et en moi sera le désert.
N’y entrera ciel tourmenté.

Et je serai face à la mer,
statue de chair et coeur de bois.
Et me ferai désert en moi.
Qu’importera l’heure. Sombre ou claire…

Esther Granek, De la pensée aux mots – 1997

2016-23-12-23-30-24

32 réflexions au sujet de « Balade « Kerzhadenn » »

  1. Merci pour la traduction de ce poème, très empreint de tristesse. Les portugais, autre peuple de la mer, ont aussi ce sentiment au profond de leur cœur. Amália Rodrigues chantait des fados qui me « remuaient » beaucoup, comme par exemple « barco negro » (bateau noir) qui raconte l’histoire d’une femme qui refuse de croire que son mari est mort en mer.
    Pour revenir à des choses plus gaies, j’ai reconnu quelques mots bretons, « al lann », « kreiz », grâce à mes séjours linguistiques réguliers en Penn ar bed 😄 et aussi « bem dez » qui est dans le chant de l’Angélus (« e veuleudi bem dez »). J’ai encore de grands progrès à faire, tu vois!
    Très bonne journée à toi, bisous.

    Aimé par 1 personne

    • Je ne parle pas le breton unifié. Je comprends le breton des personnes chères à mon cœur et qui sont parties pour le grand voyage…. J’ai l’impression de l’oublier parfois. Mes enfants ont pris des cours mais les horaires n’étaient pas top ( à midi)… alors ils ont arreté. tu vas sourire mais ma petite fille ainée est dans une classe bilingue et ça me fait au cœur. Pourra-t’elle continuer ?
      J’adore le fado et Amalia …. c’est un peu comme une gwerz de Denez…

      Aimé par 1 personne

  2. Très beau poème, je viens de le lire à ma Moitié qui a fermé les yeux pour mieux se transporter… Pour lui qui est né en haut d’une falaise au milieu de l’océan, nos séjours en Bretagne sont d’une importance vitale!
    Malzenn, toujours aussi photogénique!
    J’ai vu un monstre sur le galet rouge (4eme photo après celle de la mer).
    Bonne soirée, Eveline, merci et kenavo!

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou, chère flâneuse – j’ouvre mon blog sur tes belles images ! Que tu dois être heureuse avec tes petites filles – et le chien qui peut courir et jouer librement. Cela fait plaisir à voir, surtout sous le soleil !
    Je remarque qu’il y a encore des coquillages dans le sable – par ici, il n’y en a plus !
    Hier, on ratissait le sable de la plage pour l’aplanir.
    Temps gris, calme, et les grandes marées sont sages.
    Bonne suite de dimanche – avec mes bises bretonnes et mes amitiés – france 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s